19 équipes en 19 jours – Ice d’Ottawa

Une nouvelle saison est en cours et les équipes sont entrées en lice, en quête du titre du Championnat de la LNR de 2011-2012. Examinons de plus près toutes les formations de la Ligue. Cette nouvelle série s’appelle 19 équipes en 19 jours, et nous vous encourageons à vous joindre à la discussion sur Twitter en suivant www.twitter.com/nrllnr ou en nous envoyant un courriel à NRLchatter@nationalringetteleague.ca

Ice d’Ottawa

Classement l’an dernier :
Saison régulière – troisième place dans la conférence de l’Est
Parties éliminatoires de l’Est : victoire 2 à 0 contre Gatineau
Championnat de la LNR : sixième place

Entraîneur en chef : Al Bateman
Deux questions à l’entraîneur Bateman :
Qu’est-ce que cela signifierait pour vous à titre d’entraîneur, de remporter le Championnat de la LNR cette saison?
À titre d’entraîneur, remporter le Championnat de la LNR serait le couronnement de tous les efforts et du travail que nous avons investis dans le Ice d’Ottawa au cours des dernières années. J’ai été très privilégié de pouvoir travailler avec un tel groupe d’athlètes et de familles, «de première classe».

Que doit faire votre équipe pour remporter un Championnat de la LNR?
Pour remporter un Championnat de la LNR, le Ice d’Ottawa doit continuer à faire des bons choix au repêchage, et à développer ses jeunes joueuses. Nous sommes une des équipes les plus jeunes de la Ligue, et nous nous sommes améliorées tous les ans.

Le secret de la LNR à connaître à propos de cette équipe :
Jenna McBride est devenue membre de l’équipe du Canada pour la deuxième fois cette année, alors que son équipe d’Ottawa/Toronto a remporté le Championnat canadien de Ultimate, se qualifiant ainsi pour représenter le Canada au Championnat du monde.

La question à laquelle il faut répondre :

Est-ce que cette équipe peut finalement abandonner son habitude d’être en course pour le titre du Championnat, mais de ne pas le gagner? Ottawa a une bonne équipe, qui obtient de bons résultats tout au long de la saison, et qui a eu de nombreuses occasions de bien faire au Championnat canadien. Mais, étant donné que le reste de la conférence s’améliore constamment, cette équipe devra progresser très bientôt, sinon elle risque fort de régresser.

Ce qui s’est passé pendant l’inter-saison :

Le Ice a obtenu deux nouvelles joueuses clés au repêchage, soit Sarah Gross, médaillée d’or avec l’équipe de l’Ontario aux Jeux du Canada, et Chloe Laframbroise.

Le joyau (caché) :

Personne ne parle vraiment de Tori Goble. Mais c’est étrange, parce qu’elle est réellement capable d’arrêter l’anneau. Depuis 2007, les divers classements de Goble sont les suivants :
Moyenne de buts accordés : deuxième place
Minutes jouées : deuxième place
Victoires : deuxième place
Pourcentage d’arrêts : deuxième place
Blanchissages : deuxième place

Raison d’être optimistes :
Des membres d’Équipe Canada reviennent au sein de l’équipe, à savoir Jenna McBride et Katie Lugg. De plus, la formation bénéficie d’une bonne gardienne de but, d’entraîneurs expérimentés et de jeunes joueuses. Il y a donc beaucoup de matériel pour progresser, alors que le Ice d’Ottawa tente de rivaliser avec Montréal et avec Cambridge pour le titre de la conférence de l’Est (et au-delà).

Raisons de préoccupation :
Tori Goble est très bonne, mais ce n’est pas superwoman. Elle est pratiquement toujours sur la patinoire pour son équipe, et cela depuis plusieurs années déjà. Si elle connaît des problèmes à cause de ce volume de travail, cela pourrait mettre l’équipe en difficulté. Mais elle a été très solide jusqu’à présent, alors il n’y aucune raison spéciale pour laquelle elle ne pourrait pas continuer comme ça une saison de plus.