19 équipes en 19 jours – Mission de Montréal

Une nouvelle saison est en cours et les équipes sont entrées en lice, en quête du titre du Championnat de la LNR de 2011-2012. Examinons de plus près toutes les formations de la Ligue. Cette nouvelle série s’appelle 19 équipes en 19 jours, et nous vous encourageons à vous joindre à la discussion sur Twitter en suivant www.twitter.com/nrllnr ou en nous envoyant un courriel à NRLchatter@nationalringetteleague.ca 

Mission de Montréal

Classement l’an dernier :
Saison régulière – deuxième place dans la conférence de l’Est
Championnat de la LNR – septième place

Entraîneur en chef : Patrick Summers
Deux questions à l’entraîneur Summers :
Qu’est-ce que cela signifierait pour vous à titre d’entraîneur, de remporter le Championnat de la LNR cette saison?
Ça a été un de mes objectifs depuis que j’ai commencé à être entraîneur de ringuette il y a plus de quinze ans. Je connais beaucoup des précédents vainqueurs, et je serais honoré de faire partie de ce groupe d’élite.

Que doit faire votre équipe pour remporter un Championnat de la LNR?
Le Mission doit demeurer concentré sur ce qu’il doit faire et sur la tâche à accomplir, et il doit jouer avec passion. Nous avons tendance à devenir trop émotifs et laisser les petites choses affecter notre performance.

Le secret de la LNR à connaître à propos de cette équipe :
Des six meilleures marqueuses de la LNR depuis 2007, quatre font partie du Mission. Catherine Cartier, Julie Blanchette, Stéphanie Seguin et Julie Primard ont toutes dépassé le plateau des 300 points et elles figurent toutes parmi les six meilleures marqueuses de la Ligue.

La question à laquelle il faut répondre :
Est-ce que cette équipe peut faire en sorte que marquer des buts se traduise par gagner des matches importants? Au fil des ans, le Mission n’a pas eu trop de mal à se qualifier pour le Championnat de la LNR, mais une fois rendues là, elles ont connu des difficultés. Cette équipe devrait avoir découvert le moyen de gagner, et elles ont réellement besoin de franchir ce cap.

Ce qui s’est passé pendant l’inter-saison :
Arielle Sanschagrin a été sélectionnée au repêchage, et c’était une marqueuse de plus d’un point par partie pour le Québec dans la division des moins de 19 ans au Championnat canadien de ringuette de 2011. Elle pourrait s’avérer un ajout important à l’équipe pour appuyer l’offensive et pour lui apporter l’enthousiasme de la jeunesse.

Le joyau (caché) :
Le Mission a obtenu les services de Julie-Eve Finn, ce qui pourrait s’avérer un contrat signé «sous le radar». En effet, Finn, native du Nouveau-Brunswick, a un peu volé sous le radar, incognito, alors qu’elle a déménagé au Québec, et elle pourrait potentiellement être un ajout de valeur pour cette formation.

Raison d’être optimistes :
N’importe quelle équipe pouvant marquer autant de buts que le Mission peut remporter des gros matches! Le Mission a en effet marqué 8,45 buts en moyenne par partie la saison dernière, et Primard n’a fait partie de son alignement qu’après la date limite des échanges. L’offensive du Mission fait peur!

Raisons de préoccupation :
Il faut que le Mission trouve un moyen d’élever son niveau de jeu à la fin de la saison. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais quand les parties deviennent plus dures, le Mission doit trouver un moyen de gagner 2 à 1 parce que nous savons déjà qu’elles peuvent remporter 10-9 un match à l’emporte pièce!