19 équipes en 19 jours – Turbos de Cambridge

Une nouvelle saison est en cours et les équipes sont entrées en lice, en quête du titre du Championnat de la LNR de 2011-2012. Examinons de plus près toutes les formations de la Ligue. Cette nouvelle série s’appelle 19 équipes en 19 jours, et nous vous encourageons à vous joindre à la discussion sur Twitter en suivant www.twitter.com/nrllnr ou en nous envoyant un courriel à NRLchatter@nationalringetteleague.ca

Turbos de Cambridge

Classement l’an dernier :
Saison régulière – première place de la conférence de l’Est
Championnat de la LNR – deuxième place

Entraîneur en chef : Glen Gaudet
Deux questions à l’entraîneur Gaudet :
Qu’est-ce que cela signifierait pour vous à titre d’entraîneur, de remporter le Championnat de la LNR cette saison?
Remporter le Championnat de la LNR a été notre objectif depuis que la Ligue a commencé. Cela signifierait donc que, collectivement, nous avons accompli la tâche que nous nous étions fixée. À titre d’entraîneur, il est très gratifiant de voir votre équipe exceller et atteindre ses objectifs.

Que doit faire votre équipe pour remporter un Championnat de la LNR?
Pour atteindre cet objectif, il faut huit mois de planification, d’entraînement et de compétition à un très haut niveau. Certaines joueuses sont capables d’élever leur jeu à ce niveau dans ces trois secteurs, tandis que d’autres n’y parviennent que partiellement. Nous devons tous reconnaître quelles sont nos forces et nos faiblesses, et travailler à améliorer les forces et à réduire le plus possible nos faiblesses. Plus nous aurons de joueuses qui parviennent au plus haut niveau, meilleurs seront nos chances de réussir. Il faut qu’ensemble ce soit : Notre sport! Notre passion!

Le secret de la LNR à connaître à propos de cette équipe :
Malgré le fait que l’équipe est connue pour être une puissance offensive, les Turbos étaient au premier rang dans la Ligue pour le moins de buts encaissés la saison dernière, avec une moyenne très basse de trois buts alloués par partie. Les membres de l’équipe peuvent marquer des buts, mais ce qui les caractérise vraiment, c’est leur capacité d’empêcher l’anneau de pénétrer dans leurs filets.

La question à laquelle il faut répondre :
Comment cette équipe fera-t-elle pour remplacer Jennifer Wakefield? Cette vétérane d’Équipe Canada, et une des grandes de l’histoire de notre sport, a déménagé en Colombie-britannique, et a rejoint le Thunder du LMRL. Les Turbos ont un grand trou à combler cette saison.

Ce qui s’est passé pendant l’inter-saison :
Les Turbos ont confirmé leur participation au Championnat du monde des clubs. Le Lightning de Richmond Hill les rejoindra pour affronter les équipes de la Ligue d’élite de la Finlande.

Le joyau (caché) :
Vanessa Cowlen peut s’avérer une défenseure exceptionnelle. Cette vétérane d’Équipe Canada est la plaque tournante de la défensive des Turbos. On ne voit pas souvent son nom sur la feuille de match, mais cela ne signifie pas qu’elle n’apporte pas sa contribution!

Raison d’être optimistes :
Leur entraîneur est l’entraîneur en chef d’Équipe Canada. Elles ont dans leurs rangs des membres d’Équipe Canada, d’anciennes membres d’Équipe Canada, et elles bénéficient de l’héritage de ces maillots orange distinctifs. Une bonne base et une bonne tradition sont deux bons piliers pour être optimiste.

Raisons de préoccupation :
Elles ne peuvent tout de même pas rester à ce niveau pour toujours, n’est-ce pas? Au fil des dernières années, les Turbos ont perdu plusieurs joueuses exceptionnelles, et apparemment, il y a bien un moment où cela va les rattraper! Mais la question est : en quelle année?