Comment s’est décidé le classement de l’Ouest

Comme ce fut le cas l’an dernier, les premières places de la conférence de l’Ouest se sont décidées au cours de la dernière fin de semaine à Saskatoon. À l’amorce du week-end du 6 mars, seul le WAM! d’Edmonton était certain de participer au tournoi de Championnat de la LNR à Charlottetown, et le RATH de Calgary était favori pour la deuxième place car il lui suffisait de marquer trois points durant les cinq parties qu’il lui restait à disputer à Saskatoon. Mais la course était très serrée pour le dernier billet pour Charlottetown, si bien que les amateurs ont été choyés par cette fin de semaine excitante de ringuette!

Au début du week-end, le WAM! et le RATH étaient installés avec confiance en haut du classement, tandis que le Wild de Saskatoon, les Jets du Manitoba et le Fire des Prairies de Winnipeg ont amorcé la dernière ligne droite an sachant que seule une de ces formations obtiendrait son billet pour le tournoi de Championnat de la Ligue à la fin du week-end. Les Jets occupaient la troisième place avec une avance de trois points sur le Wild et le Fire des Prairies alors qu’il y avait encore cinq parties à disputer. De son côté, le Reign de la C.-B. essayait tout simplement de sauver l’honneur après une saison difficile.
 
Le vendredi, le Wild de Saskatoon a battu les Jets en fusillade par 6 buts à 5, ce qui rapprochait le Wild de la troisième place. En soirée, les Jets ont défait le Reign de la C.-B. tandis que le RATH l’emportait face au Fire des Prairies. Samedi, le Wild a triomphé face au Reign, tandis que les Jets ont perdu devant le RATH, et que le Fire des Prairies remportait ses deux matchs contre la Colombie-britannique. Et plus tard dans la soirée, le Wild a battu le RATH en fusillade tandis que le WAM! battait de peine et de misère les Jets du Manitoba par 6 buts à 5.
 
Par conséquent, dimanche matin, les Jets avaient une fiche de 21 points, le Wild 20 et le Fire des Prairies 19, si bien que beaucoup de spectateurs commençaient à relire les règlements en cas d’ex-aequo! Puis les Jets se sont inclinés face au RATH dans la partie d’ouverture de la journée, tandis que sur la patinoire d’à-côté, le Wild et le Fire des Prairies s’affrontaient bec et ongles dans une partie très serrée, dont le Fire est sorti victorieux 2 buts à 1, ce qui le propulsait en troisième place, à égalité avec les Jets. À ce moment-là, les Jets sont partis de Saskatoon sans savoir s’ils devaient faire leurs valises pour Charlottetown ou tout simplement ranger tout leur équipement jusqu’à l’an prochain.
 
Lors de la partie entre le Fire des Prairies et le RATH de Calgary, le Fire n’avait besoin que d’un seul point pour s’assurer le troisième et dernier billet pour Charlottetown. Après une partie âprement disputée, nous avons eu droit à une fusillade, remportée par le Fire des Prairies. En effet, la gardienne de but Elise Crocker a arrêté les onze tirs de la fusillade et Andrea Ferguson a enfilé le but vainqueur. Puis, lors de la dernière partie de la fin de semaine, le WAM! a contenu le Wild en l’emportant 7-6.
 
Bref après toutes ces émotions et un fantastique spectacle de ringuette, le WAM! d’Edmonton, le RATH de Calgary et le Fire des Prairies seront les représentants de la conférence de l’Ouest à Charlottetown.