La Ligue nationale de ringuette annonce la nomination de Jean-François Ethier à titre de directeur des officiels

Ottawa, Ontario – le 3 septembre 2009 – La Ligue nationale de ringuette (LNR) a annoncé aujourd’hui la nomination de Jean-François Ethier à titre de directeur des officiels. Le titulaire de ce poste, nouvellement créé, entre immédiatement en fonctions, et Ethier sera chargé d’établir les programmes d’affectations des officiels, de diriger les évaluations des officiels de la LNR, de collaborer avec le comité d’arbitrage de Ringuette Canada afin de former les officiels canadiens et d’augmenter leur nombre, de superviser les mesures disciplinaires prises suite à des infractions sur la patinoire, et de fournir ses commentaires au sujet des changements de règlements et de la façon dont ils sont appliqués au sein de la Ligue.

«Je suis enchanté que Jean-François Ethier ait accepté le poste de directeur des officiels de la Ligue nationale de ringuette» a commenté George McKenzie, le président de la LNR, «Lors de mes discussions avec Jean-François, il m’a fortement impressionné par sa passion pour l’arbitrage et sa compréhension du besoin de développement des arbitres de ringuette au Canada. Je suis persuadé que la mise en place d’un comité des officiels aidera à faire en sorte que notre Ligue fonctionne efficacement et sans heurts.»
 
Jean-François Ethier est né à Montréal, et il vit maintenant à Blainville, au Québec. Il a plus de quinze ans d’expérience en arbitrage et il a arbitré de nombreux championnats canadiens de ringuette. Il est également président du comité d’arbitrage à long terme de Ringuette Canada et aussi de son comité d’arbitrage.
 
«Je crois fermement que le développement des officiels est extrêmement important, et c’est la raison pour laquelle je suis enchanté de pouvoir jouer le rôle de directeur des programmes de la Ligue nationale de ringuette» précise Jean-François Ethier . «Dans ce rôle, j’espère pouvoir renforcer la cohérence des règlements et du niveau d’arbitrage de la Ligue, ce qui donnera de nouveaux objectifs aux officiels actuels et en devenir.»