La Ligue nationale de ringuette annonce le classement de ses huit équipes d’élite ainsi que les étoiles du mois de décembre

 Ottawa, Ontario – le 6 janvier 2009 – La nouvelle année marque le milieu de la saison 2009-2010 de la Ligue nationale de ringuette (LNR). Alors qu’il ne reste que dix semaines dans la saison régulière, les équipes continuent à se battre pour se frayer une place au tournoi de Championnat de la LNR qui aura lieu à Saskatoon, en Saskatchewan, du 5 au 10 avril 2010. La LNR a annoncé aujourd’hui le classement mensuel de ses huit équipes d’élite ainsi que les étoiles du mois de décembre.

Dans le classement des huit d’élite de ce mois-ci, les Turbos de Cambridge (1) conservent la tête de la Ligue. Le Ice d’Ottawa (2), qui a remporté trois de ses quatre parties, monte d’une place pour occuper le deuxième rang, malgré sa première défaite de la saison, contre les Cyclones de Québec. Les Jets du Manitoba (3) font leur entrée à la troisième place du classement du mois après avoir battu deux fois l’Avalanche de Fraser Valley et une fois le WAM! d’Edmonton. Le Révolution de la Rive Sud (4), également un nouveau venu dans le groupe d’élite, se classe quatrième après avoir gagné trois de ses quatre matches le mois dernier, y compris une victoire en tirs de barrage contre le Mission de Montréal. Le WAM! d’Edmonton (5) rétrograde de la deuxième à la cinquième place après s’être incliné dans une des trois parties de sa série contre les Jets du Manitoba. Le RATH de Calgary (6) se maintient en sixième place, tandis que le Mission de Montréal (7) passe de la quatrième à la septième place. Un autre nouveau venu vient compléter les huit d’élite du mois, le Lightning de Richmond Hill (8) ayant une victoire et une défaite en décembre, battant le Wildfire de Waterloo.

Dans la conférence de l’Ouest, la première étoile a été décernée à Kristy Maksymyk des Jets du Manitoba, qui a été une joueuse clé de la défensive des Jets dans ses cinq parties du mois de décembre. La deuxième étoile va à Erin Cumpstone, du Wild de Saskatoon, grâce à sa fiche de cinq buts et quatre mentions d’aide dans les trois matches du Wild, y compris un tour du chapeau, plus une passe, dans la rencontre face aux Fire des Prairies le 12 décembre dernier. Et la dernière étoile de l’Ouest est attribuée à la gardienne de but Amy Clarkson, elle aussi des Jets du Manitoba, qui a préservé un pourcentage d’arrêts de 89,7 % après avoir affronté 174 tirs en cinq parties.É

Et dans la conférence de l’Est, on reconnaît à nouveau des joueuses familières. En effet, la première étoile du mois de décembre est Julie Blanchette, du Mission de Montréal. Blanchette, déjà la troisième étoile du mois dernier, qui a présenté une fiche de sept buts et sept mentions d’aide dans les quatre parties du Mission ce mois-ci, y compris un tour du chapeau, plus trois passes, contre les Nordiques du BLL le 20 décembre. La deuxième étoile du mois est décernée à Julie Primard, du Révolution de la Rive Sud, grâce à sa fiche de 15 points en quatre parties, y compris cinq buts et une passe face au Lac St. Louis le 20 décembre. Pour compléter le tableau d’honneur de l’Est, la première étoile du mois dernier est la troisième étoile de ce mois-ci. En effet, Jacqueline Gaudet, des Turbos de Cambridge, mérite cet honneur grâce aux quatre buts et aux deux mentions d’aide qu’elle a amassés dans les deux parties des Turbos en décembre.

Classement du huit d’élite de la Ligue nationale de ringuette en date du 6 janvier 2010 :
Classement – (Classement le mois dernier) – Nom de l’équipe – Conférence
1 – (1) – Turbos de Cambridge – Est
2 – (3) – Ice d’Ottawa – Est
3 – (-) – Jets du Manitoba – Ouest
4 – (-) – Révolution de la Rive Sud – Est
5 – (2) – WAM! d’Edmonton – Ouest
6 – (6) – RATH de Calgary – Ouest
7 – (4) – Mission de Montréal – Est
8 – (-) – Lightning de Richmond Hill – Est