La Ligue nationale de ringuette annonce le classement de ses huit équipes d’élite ainsi que les étoiles du mois de décembre

Ottawa, Ontario – le 5 janvier 2011 – En ce début d’année, la Ligue nationale de ringuette (LNR) a annoncé aujourd’hui le classement de ses huit équipes d’élite ainsi que les étoiles du mois de décembre. Toutes les équipes visent toujours une place au Championnat de la LNR qui aura lieu à Cambridge, en Ontario, du 27 mars au 2 avril 2011.

Dans la conférence de l’Est, la première étoile a été décernée à Julie Blanchette, du Mission de Montréal, qui avait aussi remporté le même honneur le mois dernier. Blanchette a compilé une fiche impressionnante de huit buts et de onze mentions d’aide dans les trois parties qu’elle a disputées en décembre. La deuxième étoile va à Amanda Voisin, la gardienne de but du Wildfire de Waterloo, qui a conservé une moyenne d’arrêts de 92,1% en décembre. Et la dernière étoile de l’Est est attribuée à Sharolyn Wouters, des Turbos de Cambridge, qui a enregistré quatre buts et sept passes dans ses deux matches du mois de décembre.

Et dans la conférence de l’Ouest, la première étoile du mois est Victoria Russell, du RATH de Calgary, qui a marqué sept buts et fait sept passes décisives en cinq matches en décembre. La deuxième étoile du mois est décernée à Ashley Peters, du WAM! d’Edmonton, qui a présenté une fiche de cinq buts et huit mentions d’aide dans les cinq parties du WAM! en décembre. Pour compléter le tableau d’honneur de l’Ouest, Morgan Jones, des Jets du Manitoba, est la troisième étoile grâce à ses cinq buts en quatre parties le mois dernier.

La Ligue a également annoncé aujourd’hui le classement de ses huit équipes d’élite pour le mois, les trois premières équipes se maintenant en tête, tandis qu’il y a eu un léger bouleversement dans les places de quatre à sept et qu’une nouvelle formation vient compléter le groupe d’élite. Le Prairie Fire (1), les Turbos de Cambridge (2) et le RATH de Calgary (3) demeurent fermement en place aux trois premières positions. Le Prairie Fire a remporté trois de ses quatre matches en décembre. De leur côté, les Turbos de Cambridge, précédemment invaincus, ont subi leur première défaite face au Wildfire de Waterloo, mais ont également enregistré quatre victoires le mois dernier, tandis que le RATH de Calgary ne perdait qu’une seule de ses cinq dernières rencontres. Le Mission de Montréal (4) monte d’un rang, et passe de cinquième à quatrième grâce à des victoires dans ses trois derniers matches. Le Ice d’Ottawa (5) qui a aussi remporté ses trois dernières parties, passe de la huitième à la cinquième place, tandis que le Lightning de Richmond Hill (6) monte d’un rang et passe à la sixième place après ses deux victoires et deux défaites en quatre matches. Le WAM! d’Edmonton (7) rétrograde d’un échelon passant de sixième à septième, malgré quatre gains à ses cinq dernières rencontres. De leur côté, les Jets du Manitoba (8) font leur entrée dans le groupe d’élite avec une victoire dans leurs quatre dernières parties. Et pendant le mois, l’Avalanche de Fraser Valley, qui était classée cinquième au dernier classement, a malheureusement dû cesser ses opérations à cause de difficultés financières imprévues.

Classement du huit d’élite de la Ligue nationale de ringuette en date du 5 janvier 2011:
Classement – (Classement le mois dernier) – Nom de l’équipe – Conférence
1 – (1) – Prairie Fire – Ouest
2 – (2) – Turbos de Cambridge – Est
3 – (3) – RATH de Calgary – Ouest
4 – (5) – Mission de Montréal – Est
5 – (8) – Ice d’Ottawa – Est
6 – (7) – Lightning de Richmond Hill – Est
7 – (6) – WAM! d’Edmonton – Ouest
8 – (–) – Jets du Manitoba – Ouest