La Ligue nationale de ringuette annonce le classement de ses huit équipes d’élite ainsi que les étoiles du mois de février

Ottawa, Ontario – le 8 mars 2012 – Alors que les séries éliminatoires de la conférence de l’Est vont avoir lieu en fin de semaine, ainsi que plusieurs parties importantes dans l’Ouest, les équipes de la Ligue nationale de ringuette (LNR) donneront tout ce qu’elles ont pour briguer une des huit places à prendre pour le Championnat de la LNR qui aura lieu à Burnaby, en Colombie-Britannique, du 8 au 14 avril 2012. Pour l’instant, le Prairie Fire, le Thunder de la ligue de ringuette du Lower Mainland (LRLM) et le RATH de Calgary ont assuré leur qualification, et une quatrième formation de l’Ouest, qu’on connaitra à la fin de la saison régulière, se joindra à elles. En ce qui concerne les séries éliminatoires de la conférence de l’Est en fin de semaine, le Mission de Montréal recevra le Wildfire de Waterloo, les Turbos de Cambridge recevront les Cyclones de Québec, le Ice d’Ottawa accueillera les Devils de Gloucester, tandis que le Lightning de Richmond Hill sera l’hôte de l’Attaque de l’Atlantique, les vainqueurs de chacune de ces séries «deux de trois» obtenant leur billet pour Burnaby.

La Ligue a annoncé aujourd’hui le classement de ses huit équipes d’élite ainsi que les étoiles du mois de février. Dans la conférence de l’Est, la première étoile de la Ligue a été décernée à Émilie Lavergne (de Gatineau), du Fusion de Gatineau qui a présenté une fiche de 7 buts et 5 mentions d’aide en cinq matchs. La deuxième étoile va à Julie Blanchette (de Montréal), du Mission de Montréal, grâce à sa fiche de 10 buts et 7 passes en quatre parties, dont un match de six buts et deux passes contre le Lac-St-Louis. Et la dernière étoile de l’Est est attribuée à Amanda Somerville (de London), du Wildfire de Waterloo, qui a marqué cinq fois et obtenu quatre mentions d’aide lors de ses quatre derniers matchs.

Et dans la conférence de l’Ouest, la première étoile du mois va à Deejai Mountford (de Saskatoon), qui garde les buts du Wild de Saskatoon, et a présenté un pourcentage d’arrêts de 87,6% durant le mois. La deuxième étoile du mois est décernée à Jennifer Wakefield (de Cambridge/Langley), du Thunder du Lower Mainland, qui a inscrit quatre buts et cinq passes lors des trois derniers matchs de son équipe, alors que Barb Bautista (de Calgary), du RATH de Calgary, est la troisième étoile.

La Ligue a également annoncé aujourd’hui le classement de ses huit équipes d’élite qui a peu changé depuis le mois dernier, les trois premières équipes faisant les chaises musicales, et les cinq autres demeurant au même rang. Le Mission de Montréal (1), qui était en 3e place le mois dernier, passe en tête, tandis que les Turbos de Cambridge (2) rétrogradent d’un rang pour se classer deuxièmes, tout comme le Prairie Fire (3), second le mois dernier, qui passe troisième. De leur côté, le Ice d’Ottawa (4), le Thunder de la LRLM (5), le Lightning de Richmond Hill (6), le RATH de Calgary (6) et l’Attaque de l’Atlantique (8), se maintiennent tous à la même place que le mois dernier.

Classement du huit d’élite de la Ligue nationale de ringuette en date du 8 mars 2012 :
Classement – (Classement le mois dernier) – Nom de l’équipe – Conférence
1 – (3) – Mission de Montréal – Est
2 – (1) – Turbos de Cambridge – Est
3 – (2) – Prairie Fire – Ouest
4 – (4) – Ice d’Ottawa – Est
5 – (5) – Thunder de la LRLM – Ouest
6 – (6) – Lightning de Richmond Hill – Est
7 – (7) – RATH de Calgary – Ouest
8 – (8) – Attaque de l’Atlantique – Est