La Ligue nationale de ringuette annonce le classement de ses huit équipes d’élite, ainsi que les joueuses étoiles du mois de janvier

Le 12 février 2009 Alors qu’il ne reste qu’un peu plus d’un mois à jouer en saison régulière, les équipes de la Ligue nationale de ringuette visent toutes carrément une place au tournoi de Championnat de 2009 de la LNR qui aura lieu du 7 au 11 avril prochain à Charlottetown (IPÉ). Ce tournoi regroupera les trois meilleures équipes de la conférence de l’Ouest de la LNR, auxquelles se joindront les six meilleurs équipes de la conférence de l’Est. Ces six équipes seront les formations gagnantes de chacune des trois divisions de la conférence de l’Est (Capitale, Montréal, et Sud de l’Ontario), plus trois autres équipes désignées après les parties éliminatoires de la conférence de l’Est qui auront lieu les 21 et 22 mars prochains.

La Ligue a annoncé aujourd’hui le classement mensuel de ses huit équipes d’élite, ainsi que les joueuses étoiles du mois de janvier. Les Turbos de Cambridge (2) ne caracolent plus en tête, alors que le Mission de Montréal (1) se glisse à la première place du classement, que les Turbos détenaient depuis le début de la saison. Peu importe leur classement, Montréal et Cambridge ont obtenu leur billet garanti pour le tournoi de Championnat de la LNR, étant donné leur avance en tête de leur division respective de la conférence de l’Est.
 
Les Jets du Manitoba (3), précédemment non classés, progressent à pas de géant et se pointent à la troisième place après avoir remporté quatre de leurs cinq confrontations depuis la publication du dernier classement. Le WAM! d’Edmonton (4) demeure en quatrième position grâce à trois victoires en quatre matches ce mois-ci, tandis que le RATH de Calgary (5) rétrograde de deux places pour occuper le cinquième rang. Le Wildfire de Waterloo (6) a remporté six parties, mais en a perdu trois, ce qui lui permet de gagner une place et de se classer sixième. De son côté, le Ice d’Ottawa (7) présente une fiche de quatre gains et quatre revers en huit matches, si bien qu’il descend d’une place par rapport au mois dernier. Le Révolution de la Rive Sud (8), qui occupait le cinquième rang le mois dernier, rétrograde à la huitième place après avoir perdu cinq de ses sept confrontations, tandis que le Fire des Prairies, qui était à la dernière place du huit d’élite, a disparu du classement.
 
La première étoile de la conférence de l’Est est décernée à Julie Blanchette, de Montréal, une prouesse qu’elle avait déjà réalisée au mois de décembre. Blanchette a mené le Mission de Montréal à dix victoires en onze matches depuis le début du mois de janvier, présentant pendant cette période une fiche impressionnante de 20 buts et 27 mentions d’aide. Jacqueline Gaudet, de Cambridge a marqué 17 buts et enregistré 15 passes au cours des onze dernières parties des Turbos, si bien qu’elle se mérite la deuxième étoile du mois. Et la troisième étoile va à Jessica Pepper, de Laval, qui a compté 13 buts et sept mentions d’aide, en plus d’être nommée étoile de la partie à cinq des neuf matches du BLL ce mois-ci.
 
Dans la conférence de l’Ouest, une joueuse finlandaise s’est jointe aux rangs du Wild de Saskatoon, et dès son arrivée, elle se mérite la première étoile du mois. En effet, Salla Kyhala a marqué huit buts et enregistré quatre passes au cours des cinq dernières parties du Wild. La gardienne de but des Jets du Manitoba, Amy Clarkson a été nommée deuxième étoile du mois grâce à sa performance entre les poteaux lors des quatre victoires des Jets ce mois-ci. Clarkson a maintenu une moyenne de sauvetages de 92,9% pendant les cinq parties des Jets. Et la troisième étoile va à Tara Marquardt, de Calgary, qui a compté sept buts et enregistré 14 passes pendant les onze parties du RATH.
 
Classement des huit équipes d’élite de la Ligue nationale de ringuette en date du 12 février 2009 :
Classement – (Classement le mois dernier) – Nom de l’équipe – Conférence
1 – (2) – Mission de Montréal – Est
2 – (1) – Turbos de Cambridge – Est
3 – (-) – Jets du Manitoba – Ouest
4 – (4) – WAM! d’Edmonton – Ouest
5 – (3) – RATH de Calgary – Ouest
6 – (7) – Wildfire de Waterloo – Ouest
7 – (6) – Ice d’Ottawa – Est
8 – (5) – Révolution de la Rive Sud – Est