La saison de la Ligue nationale de ringuette annonce son classement du huit d’élite, ainsi que les «super sept» du mois de novembre

Ottawa, Ontario – le 9 novembre 2012 – La saison 2012-2013 de la Ligue nationale de ringuette (LNR) est bien entamée, et la Ligue a annoncé aujourd’hui le classement de ses huit équipes d’élite, ainsi que ses «super sept» joueuses du mois de novembre. Dans la conférence de l’ouest, tout comme dans celle de l’est, les équipes ont commencé fort la saison, et elles visent toutes une qualification pour le Championnat de la LNR qui aura lieu à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, du 31 mars au 6 avril 2013. C’est le Thunder du Lower Mainland qui détient actuellement le titre de champion de la LNR, après avoir battu le Mission de Montréal 7 à 2 lors de la finale du tournoi de Championnat de la LNR qui a eu lieu en avril 2012 à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Lors des précédentes saisons, la Ligue annonçait chaque mois ses trois étoiles de chaque conférence, mais cette année la LNR a choisi d’annoncer ses «super sept», à savoir un alignement de départ des meilleures athlètes du mois précédent, ainsi que la meilleure joueuse du mois chez les recrues.

Pour le mois d’octobre, les premières super sept sont les suivantes :
Avant – Jacqueline Gaudet (Turbos de Cambridge)
Avant – Chantal St. Laurent (Cyclones de Québec)
Centre/ Avant – Julie Blanchette (Mission de Montréal)
Défenseure – Lindsay Burns (Prairie Fire de Winnipeg)
Défenseure – Beth Hurren (Lightning de Richmond Hill)
Gardienne de but – Amy Clarkson (Prairie Fire de Winnipeg)
Recrue – Shaundra Bruvall (RATH de Calgary)

Jacqueline Gaudet a récolté 11 points en menant les Turbos de Cambridge à une fiche de 3-0 au mois d’octobre.
St. Laurent est en tête du classement des marqueuses de la Ligue, avec 16 buts en sept parties en octobre (16B, 4A, 20 pts). Julie Blanchette a amassé 16 points en quatre parties disputées, menant le Mission de Montréal à une fiche parfaite de 4 victoires et aucune défaite.

Lindsay Burns a mérité 8 points (2G, 6A) en trois parties seulement, apportant une excellente contribution à l’offensive de son équipe. Hurren a été le pilier d’une très forte défensive qui a aidé le Lightning de Richmond Hill à avoir un très fort début de saison. De son côté, la gardienne de but Amy Clarkson a présenté une fiche de 2-0 au mois d’octobre, avec un excellent pourcentage d’arrêts de 97%, et une moyenne de buts accordés de 1,52 seulement, ce qui la place en tête des statistiques de la Ligue dans ces deux catégories.

Shaundra Bruvall, également membre d’Équipe Canada Ouest des moins de 19 ans, a été à la tête du RATH de Calgary avec quatre buts (6 points) dans les trois parties que son équipe a disputées contre le champion en titre, le Thunder du Lower Mainland.

Des mentions honorables vont à : Jenn Wakefield, du Thunder du Lower Mainland; Salla Kyhala, du Thunder du Lower Mainland; Deejai Mountford, du Thunder du Lower Mainland; Emily Bakker, des Turbos de Cambridge; Julie Primard, du Mission de Montréal; Stéphanie Seguin, du Mission de Montréal; Jayme Simzer, du Ice d’Ottawa; Mandy Nordstrom, du Prairie Fire; Jennifer Gabel, des Devils de Gloucester; Samantha McIntosh, du Lightning de Richmond Hill; et à Jasmine Leblanc, des Devils de Gloucester.

La Ligue a également annoncé aujourd’hui le classement de ses huit équipes d’élite du mois, qui a été relativement bouleversé par rapport à celui de l’an dernier. Thunder du Lower Mainland (1) maintenir leur première place après son balayage du RATH de Calgary à l’occasion des trois premières parties disputées lors de la première fin de semaine de la saison. Deux équipes préalablement non classés pause dans ce classement – Les Devils de Gloucester (6) et les Cyclones de Québec (8). Québec ayant remporté six de ses dix matchs en octobre, et Gloucester ayant présenté une fiche de cinq victoires en sept parties. Turbos de Cambridge (2) grimpent d’un échelon par rapport au mois dernier après avoir été invaincus à leurs six premiers matchs de la saison, tandis que le Mission de Montréal (3) est également invaincu, affirmant sept victoires jusqu’à présent cette saison. Ice d’Ottawa (4) déplacer vers le haut à partir de la cinquième place, remportant quatre de leurs six matchs le mois dernier, et en dépit de gagner leurs trois matches ouverture de la saison, Prairie Fire (5) passe de la quatrième à la cinquième place. Lightning de Richmond Hill (7) de maintenir leur rang de septième place après avoir partagé les six premiers matchs de la saison.Le WAM! d’Edmonton, le RATH de Calgary et l’Attaque de l’Atlantique précédemment classés tous les trois, ont disparu ce mois-ci du groupe d’élite de la Ligue.

Classement du huit d’élite de la Ligue nationale de ringuette en date du 9 novembre 2012 :

Classement – (Classement le mois dernier) – Nom de l’équipe – Conférence
1 – (1) – Thunder du Lower Mainland – Ouest
2 – (3) – Turbos de Cambridge – Est
3 – (2) – Mission de Montréal – Est
4 – (5) – Ice d’Ottawa – Est
5 – (4) – Prairie Fire – Ouest
6 – (–) – Devils de Gloucester – Est
7 – (7) – Lightning de Richmond Hill – Est
8 – (–) – Cyclones de Québec – Est