Début de saison prometteur pour le Révolution

Quatre parties ne font pas une saison, mais pour la première fois de son histoire, le Révolution a remporté trois de ces quatre premières parties. Évidemment, avec encore 20 parties à jouer, il peut se passer beaucoup de choses.

Le Révolution débutait la saison contre la Lac St-Louis, équipe qui historiquement lui donnait du fil à retorde, toutefois une solide défensive qui n’accorda que quatre buts malgré 51 lancers ainsi qu’une offensive efficace ont permis à l’équipe de remporter son premier match par la marque de 11-4.

Un programme double et un gros défi étaient au programme deux semaine plus tard, le Révolution rencontrait les médaillés d’argent (Gloucester) et médaillés de bronze (Ottawa) du championnat 2016 de la Ligue Nationale de Ringuette. Gloucester avait vaincu RiveSud deux fois l’an dernier (13-7 et 8-2) alors qu’Ottawa avait aussi remporté les deux parties (10-2 et 11-4). À la suite d’une partie chaudement disputée, le Révolution a remporté la partie contre Gloucester par la marque de 5-3 avant de s’avouer vaincu 9-6 contre Ottawa.

Une quatrième partie sur la route attendait le Révolution face au Royal de Bourassa, équipe transformée suite à l’arrivée de Catherine Cartier. Le Révolution remporta la victoire en tirs de barrage par le pointage de 3-2.

Les quatre prochaines parties du Révolution représenteront un sérieux test pour la jeune formation, car les quatre adversaires (Ottawa, Montréal, Waterloo, Richmond Hill) sont des équipes puissantes et équilibrées et qui ont toutes, eux aussi, un excellent début de saison.