Dix choses auxquelles je pense – 10 février 2010

Alors qu’il ne reste plus que huit semaines avant la finale du Championnat de la LNR, la compétition est intense et les équipes ont comme objectif d’obtenir leur billet pour Saskatoon. Voici les «dix choses» auxquelles nous avons pensé ce mois-ci.

1. Je pense que notre avenir est réparti un peu partout au pays. En effet les dix meilleures recrues proviennent de sept équipes différentes (Rive-Sud, Ottawa, Gloucester, Whitby, Cambridge, Richmond Hill et Prairie Fire) si bien que personne n’a le monopole de l’avenir. Mais plusieurs équipes ont de bonnes raisons d’avoir de l’espoir…

2. Je pense que le 20 février, Julie Fleury-Roy des Cyclones de Québec surpassera sans aucun doute le cap des 3 000 minutes de jeu dans la LNR. Au cours des 2 900 minutes qu’elle a déjà passées sur la glace, elle a arrêté l’anneau 1 617 fois, et elle présente une fiche de 29-22-3. Julie sera la première gardienne de but à franchir la barrière des 3 000 minutes de jeu. Alors que la Ligue ne cesse de croître et d’acquérir de solides traditions, les prouesses de cette nature deviendront de plus en plus impressionnantes. Et même aujourd’hui, c’est déjà quasiment incroyable!

3. Je pense que les Turbos de Cambridge ont encaissé deux défaites en deux semaines (face à Richmond Hill et à Montréal). Je pense que la dernière fois que quelque chose s’approchant de ceci s’est produit, était quand les Turbos ont perdu deux parties le 20 octobre et le 16 novembre 2007. Alors, maintenant que nous avons démontré que les Turbos sont excellents, la question est de savoir comment ils vont réagir à ce contretemps, eux qui ne sont plus habitués à ce genre de désagrément.

4. Je pense que la course aux parties éliminatoires de la conférence de l’Ouest commence à se clarifier. Le RATH de Calgary et le Prairie Fire, qui ont tous les deux obtenus deux victoires en fin de semaine, ont accru leur avance sur leurs poursuivants dans l’Ouest. Fraser Valley, le Manitoba et Saskatoon sont tous très loin d’être mathématiquement éliminés, mais le RATH et le Prairie Fire ont créé un bon écart qui leur permet de respirer, un luxe dont les équipes de l’Ouest ont rarement bénéficié.

5. Je pense qu’avec 11 points en 20 parties, le Fusion de Gatineau est en position de contrôler son avenir dans les séries éliminatoires. En effet, le Fusion a plusieurs parties de plus à jouer que l’équipe qu’il tente de rattraper (Richmond Hill) et que les formations qui le talonne de près pour la dernière place en éliminatoires (BLL et Whitby). Mais ce qu’il faut réussir lors de ces parties supplémentaires, c’est les gagner! Heureusement pour le Fusion, il a davantage de chances de gagner que les équipes proches de lui au classement, et c’est tout ce qu’une formation peut vraiment demander!

6. Je pense que Cambridge fera face à Ottawa, le 20 février à Aylmer, au Québec. Wow! Il y aura beaucoup d’enjeux dans cette partie. En effet, le vainqueur sera en excellente position pour assurer le premier rang dans la conférence de l’Est (quoiqu’il ne faut pas éliminer Montréal non plus). Après l’excellente partie que ces deux équipes nous ont présenté la dernière fois qu’elles se sont affrontées, on peut s’attendre à tout un spectacle lors de leur prochain affrontement!

7. Je pense qu’il est assez difficile de comprendre Rive Sud. En effet, le Révolution présente une fiche inférieure à .500, mais par contre, il peut se vanter d’avoir battu Montréal et Québec. Il a à sa tête une joueuse vétérante (Caroline Ross), épaulée d’une marqueuse recrue qui fait sensation (Marilyne Bedard) et d’une joueuse deux fois sélectionnée dans l’équipe nationale (Julie Primard). Et malgré tous ces atouts, le Révolution n’a pas encore réellement pris son envol. Mais, étant donné son arsenal, tout adversaire potentiel qui pense qu’une équipe présentant une fiche inférieure à .500 va opposer peu de résistance devrait se préparer à toute une surprise!

8. Je pense que nos athlètes de la LNR continuent à m’impressionner non-seulement sur la patinoire mais aussi par leurs engagements hors-glace. Nous avons un excellent groupe de modèles qui semblent toujours aller au delà de nos attentes, spécifiquement lorsqu’une une bonne cause se présente. Par exemple, la participation des Cambridge Turbos dans la promotion récente "Because I am a Girl" (http://www.nationalringetteleague.ca/girls-supporting-girls-around-the-world-p140648-en).

9. Je pense que voici les statistiques importantes depuis la dernière édition de «Dix choses» :
Buts depuis le 28 janvier : Catherine Cartier, Montréal (16)
Aides depuis le 28 janvier : Julie Primard, Rive Sud (12)
Points depuis le 28 janvier : Catherine Cartier, Montréal (20)
Parties de 3 buts ou plus :
Le 30 janvier
Katie Lugg, Ottawa – 3 buts contre Québec
Carling Munro, Richmond Hill – 3 buts contre Whitby
Katie Lugg, Ottawa – 3 buts contre Québec (eh oui, deux fois le même jour!)
Le 31 janvier
Megan Macauley, Whitby – 3 buts contre Richmond Hill
Elyssa Jasper, Richmond Hill – 3 buts contre Whitby
Catherine Cartier, Montréal – 4 buts contre Gloucester
Marilyne Bédard, Rive Sud – 3 buts contre le BLL
Karine Thériault, Rive Sud – 3 buts contre le BLL
Nadia Chenard, BLL – 3 buts contre la Rive Sud
Le 6 février

Sheena MacDonald, Prairie Fire – 3 buts contre WAM!
Marilyne Bédard, Rive Sud – 4 buts contre Whitby
Julie Blanchette, Montréal – 3 buts contre Cambridge
Katherine Groulx, Lac St Louis – 3 buts contre Whitby
Beth Hurren, Richmond Hill – 3 buts contre le Lac St Louis
Le 7 février
Deanna DaDalt, Whitby – 3 buts contre le BLL
Sharolyn Wouters, Cambridge – 4 buts contre la Rive Sud
Stacey Cunningham, Cambridge – 4 buts contre la Rive Sud
Catherine Cartier, Montréal – 3 buts contre Richmond Hill
Jennifer Wakefield, Fraser Valley – 3 buts contre Calgary
Catherine Cartier, Montréal – 5 buts contre Whitby
Blanchissages
30 janvier – Tori Goble (10 arrêts) contre Québec
6 février – Meghan Pittaway (22 arrêts) contre le BLL
7 février – Tori Goble (36 arrêts) contre Gatineau
Séries en cours
Parties avec au moins un but : Katie Lugg (OTT), Marilyne Bédard (RVS), Bryanna Kelly (WAT) – 8 parties
Parties avec au moins un point : Catherine Cartier (MTL) et Julie Blanchette (MTL) – 26 parties
Victoires consécutives : Ice d’Ottawa – 9 victoires

10. Je pense que voici mes pensées non liées à la LNR cette semaine :
a. Je pense que nous voulons toujours figurer au programme des Jeux olympiques, mais que rien ne devrait nous empêcher de faire partie du mouvement olympique. Dans notre sport, nous pouvons promouvoir et respecter les valeurs du mouvement olympique, et nous ne nous en porterons que mieux. Les Jeux auront lieux, avec ou sans nous. Mais en attendant, continuons à bien faire les bonnes choses.
b. Je pense que les exagérations du Super Bowl sont ridicules. À la fin du match, le quart-arrière des Saints, Drew Brees, tenait son fils dans les bras et l’annonceur a déclaré «c’est le rêve de tous les papas». Vraiment? Cela signifie-t-il que seulement un ou deux pères dans l’histoire ont vu leur rêve se réaliser? Bof!
c. Je pense que cette année, il y aura tout un rassemblement de ringuette à Ottawa pendant la longue fin de semaine du mois de mai. En effet, huit provinces envoient leurs formations qui s’entraînent en vue des Jeux d’hiver du Canada, pour participer à un stage d’entraînement conjoint. Il y aura donc une énorme concentration de talents au même endroit en même temps! Les équipes de la LNR seront certainement intéressées à voir évoluer ces athlètes en devenir, et leurs provinces verront d’un bon œil la préparation en vue des Jeux qui auront lieu en février 2011 à Halifax.
d. Je pense que c’est «chill» que les Raptors ne soient pas mauvais cette année. C’est bien de pouvoir s’enthousiasmer à nouveau un peu pour le basket-ball professionnel!
e. Je pense que nos politiciens font tous les bonnes déclarations à propos du maintien d’un solide financement pour le sport. Mais étant donné que les contraintes budgétaires continuent à croître, ces promesses seront sans doute difficiles à tenir. Alors, n’ayez pas peur d’envoyer une lettre ou un courriel à vos élus locaux pour leur laisser savoir que le sport est important pour vous.