Dix choses auxquelles je pense – le 10 mars 2010

1. Je pense que Jenn Wakefield aime le bon air frais des prairies à Saskatoon. En effet, en trois matches disputés cette fin de semaine à Saskatoon, Wakefield a marqué dix buts. Cependant, une de ces parties a été décidée par un écart de trois buts, et les deux autres par un but seulement, et aucun but n’a été marqué par Wakefield ou par l’Avalanche de Fraser Valley pendant les «périodes critiques». Et quelle autre joueuse s’est rapprochée de l’exploit de Wakefield pendant la fin de semaine? Salla Kyhala, du Wild de Saskatoon, qui a marqué neuf fois pendant la fin de semaine, alors que le Wild a remporté deux de ses trois affrontements contre l’Avalanche.

2. Je pense qu’il vaut mieux pour lui que le Prairie Fire ne se relâche pas! En effet, son avance dans la conférence de l’Ouest est loin d’être sûre, car les Jets du Manitoba, le Wild de Saskatoon, et l’Avalanche de Fraser Valley refont leur retard sur lui. Mais le Prairie Fire contrôle sa propre destinée, grâce à ses huit points d’avance sur ses poursuivants. Mais il y a encore beaucoup de matches à jouer, et il faudra que le Prairie Fire continue à gagner, car les trois équipes qui le talonnent n’ont aucunement l’intention de ralentir leur rythme.

3. Je pense que les jeunes joueuses de ringuette dont la saison s’achève pensent peut-être à jouer à la ringuette tout l’été pour rester en forme et continuer à s’améliorer. Je pense que ces joueuses ont raison de penser comme cela, mais qu’elles devraient y repenser à deux fois avant de passer tout leur temps à pratiquer la ringuette. Bien sûr, cela peut être amusant de participer à un camp d’été de ringuette ou même de jouer dans une ligue de printemps, mais ne participez pas à ce stage en sacrifiant d’autres sports, continuez à vous amuser à pratiquer des sports d’été pendant cette saison magnifique. Pour illustrer mes propos, je vous propose d’examiner la liste ci-après de membres d’Équipe Canada afin de découvrir plusieurs de ces pures athlètes qui pratiquent d’autres sports au niveau universitaire ou même au niveau de l’équipe nationale :

Keely Brown – WAM! d’Edmonton – Hockey sur patins à roues alignées
Jennifer Wakefield – Avalanche de Fraser Valley – Crosse
Sheena McDonald – Prairie Fire – Bandy
Kerith Gordon – Wildfire de Waterloo – Aviron
Andrea Ferguson – Prairie Fire – Bandy
Katie Lugg – Ice d’Ottawa – Soccer
Jenna McBride – Ice d’Ottawa – Ultimate
Erin Cumpstone – Wild de Saskatoon – Balle molle

Et cette liste comprend seulement celles qui ont joué au niveau national ou universitaire, et elle n’inclut pas toutes celles que j’ai oubliées… (la prochaine «édition corrigée» promet d’être très étoffée!). La leçon qu’il faut tirer de tout cela? Pratiquez les sports, beaucoup de sports, et continuez à les pratiquer, car c’est un excellent moyen d’avoir un meilleur style de vie et de vous améliorer en ringuette.

4. Je pense que Jessica Pepper a connu une des meilleurs fins de semaine de tous les temps dans l’histoire de la LNR. Dans ses deux parties de la fin de semaine, BLL avait besoin de trois points pour écarter Gatineau de la dernière place en parties éliminatoires de la conférence de l’Est. Lors du premier match, Pepper a enregistré un tour du chapeau dans la victoire de son équipe contre le Lac St Louis. Dans la deuxième partie, Pepper a réussi un autre tour du chapeau, mais son équipe a perdu en tirs de barrage contre la Rive Sud. Ces six buts n’auraient pas pu arriver à un meilleur moment pour les Nordiques, car les trois points glanés par l’équipe les ont propulsées dans les parties éliminatoires de la conférence de l’Est.

5. Je pense que les parties éliminatoires de la conférence de l’Est promettent d’être une incroyable fin de semaine de ringuette! Je vous rappelle que l’équipe qui a terminé en tête de la conférence de l’Est (Cambridge) a obtenu son laissez-passer pour le Championnat de la LNR. Et les huit formations qui suivent s’affrontent deux par deux, dans le cadre de quatre séries «deux de trois». Les vainqueurs de ces séries sont tous qualifiés pour le Championnat de la LNR. Voici les affrontements à venir :

Mission de Montréal (2) contre Nordiques de BLL (9)

Sur le papier, il n’y a apparemment pas de problème pour désigner le vainqueur. Mais BLL est une équipe dangereuse, qui peut se prévaloir d’une marqueuse exceptionnelle : Jessica Pepper (voir le paragraphe 4 ci-dessus). Montréal devra avoir une très bonne défensive, car même avec ses armes offensives, le Mission ne voudra pas s’engager dans des parties au pointage élevé avec le BLL.

Leur fiche pendant la saison régulière : Montréal a remporté leurs quatre affrontements.

Ice d’Ottawa (3) contre Lightning de Richmond Hill (8)

Ce match apparaît aussi déséquilibré sur papier. Mais, heureusement pour le Lightning, on ne dispute pas ce genre de partie sur le papier. Le Lightning a connu une bonne série de matches à l’approche des séries éliminatoires, et il cherchera à créer une surprise et à gâcher l’excellente saison d’Ottawa en les débarquant des séries.

Leur fiche pendant la saison régulière : égalité une victoire de chaque côté.

Devils de Gloucester (4) contre Cyclones de Québec (7)

Dans cette série, les deux équipes sont au coude à coude. Québec a eu une bonne saison dans la très difficile division de la Capitale nationale. De leur côté, après un départ plutôt lent, les Devils ont été parmi les meilleures équipes de la conférence pendant la deuxième moitié de la saison. Je n’ai absolument aucune idée de comment cette série va tourner!

Leur fiche pendant la saison régulière : Gloucester a obtenu trois victoires et concédé une défaite.

Waterloo Wildfire (5) contre Révolution de la Rive Sud (6)

Waterloo a réussi à se qualifier pour le Championnat de la LNR l’an dernier, et il peut se fier à son expérience pour sa série éliminatoire de cette année … sans compter le fait que le Wildfire jouera à domicile pour cette série. Est-ce que cela sera suffisant pour triompher face au Révolution? Heureusement, personne ne m’a jamais qualifiée d’«experte» en prédictions. Je vais donc jouer deux fois la carte de «je n’ai aucune idée» dans le même article!

Leur fiche pendant la saison régulière : égalité une victoire de chaque côté.

6. Je pense que Salla Kyhalla du Wild de Saskatoon a besoin de marquer 48 points au cours des six prochaines parties pour rejoindre Catherine Cartier, de Montréal, pour le titre de meilleure marqueuse de la LNR. Kyhalla peut sans aucun doute marquer beaucoup de buts, mais je pense que je vais parier sur les chances de Cartier de terminer en tête!

7. Je pense que cette année, dans la conférence de l’Ouest, le programme est basé sur des séries de trois parties durant lesquelles une équipe débarque en ville et dispute trois matches pendant une fin de semaine. Sur les vingt séries selon ce format, il n’y a eu que trois balayages. Il s’est donc avéré très difficile de connaître une série quelconque de victoires dans la conférence de l’Ouest, les équipes affrontant jour après jour des adversaires très coriaces. Et quand arrive la troisième partie d’une fin de semaine, vous avez beau être rusé, vous n’avez plus de secrets pour vos adversaires! (À propos, c’est le WAM! d’Edmonton qui a été l’auteur de ces trois balayages, et ils ont tous été obtenus à domicile.)

8. Je pense que je ne m’attendais jamais à ce que mes «Dix choses» engendrent du «contenu généré par les utilisateurs». En effet, les Devils de Gloucester ont remanié les Dix choses de la semaine dernière, et voici leur meilleure : «Je pense que ceux qui rédigent ces Dix choses auxquelles je pense ont manqué plusieurs choses. Rien n’est plus vrai! Mais n’oubliez pas qu’il s’agit de Dix choses auxquelles je pense et pas de Dix choses auxquelles je devrais penser.

9. Je pense que voici les leaders depuis notre dernier bulletin :

Buts depuis le 26 février : Jennifer Wakefield (Fraser Valley) – 10 buts en 3 parties

Aides depuis le 26 février : Julie Primard (Rive Sud), Mylène Belleville (Québec), Audrey Frechette (Gatineau) – 6 aides

Points depuis le 26 février : Jennifer Wakefield (Fraser Valley), Chantal St-Laurent (Québec) – 13 points

Parties de 3 buts ou plus :

Le 27 février

Chantal St-Laurent (Québec) – 3 buts contre Gatineau

Audrey-Anne Plante (Rive Sud) – 3 buts contre Lac St Louis

Le 28 février

Julie Blanchette (Montréal) – 4 buts contre BLL

Le 6 mars

Jennifer Wakefield (Fraser Valley) – 3 buts contre Saskatoon

Salla Kyhalla (Saskatoon) – 4 buts contre Fraser Valley

Courtney Keeble (Lac St Louis) – 3 buts contre BLL

Jessica Pepper (BLL) – 3 buts contre Lac St Louis

Le 7 mars

Jennifer Wakefield (Fraser Valley) – 4 buts contre Saskatoon

Salla Kyhalla (Saskatoon) – 3 buts contre Fraser Valley

Jennifer Wakefield (Fraser Valley) – 3 buts contre Saskatoon (deux fois la même journée!)

Chantal St-Laurent (Québec) 4 buts contre Lac St Louis

Blanchissages

Le 28 février

Tori Goble (Ottawa) – 20 arrêts face à Gloucester

Séries en cours

Parties avec au moins un but : Catherine Cartier (Montréal) – 11 parties

Parties avec au moins un point : Catherine Cartier & Julie Blanchette (Montréal) – 31 parties

Victoires consécutives : Mission de Montréal – 11 victoires

10. Je pense que voici mes pensées de la semaine non liées à la LNR :

a. Je pense que Up! est un excellent film – qui mérite une nomination aux oscars pour le meilleur film. Je n’ai aucune opinion à propos de Hurt Locker parce que je ne vais jamais voir de films. Mais je peux dire que le livre The Blind Side est incroyable. Si le film est à moitié aussi bon, c’est sans aucun doute un excellent film!

b. Je pense que si vous êtes au Aberdeen Recreation Centre pour assister aux parties du Championnat de la LNR à Saskatoon, vous devez absolument goûter aux petits pains à la cannelle. Je vous jure qu’ils sont aussi gros qu’un enjoliveur de roue!

c. Je pense que si vous vous dirigez vers Aberdeen, vous verrez un énorme ciné-parc comme dans l’ancien temps! J’ai du mal à passer devant sans fredonner le thème de Happy Days.