Le Révolution Rive-Sud et Samurai Ringuette

Le Révolution Rive-Sud de la Ligue nationale de Ringuette a annoncé en juillet une entente de plusieurs années avec la compagnie Samurai Ringuette. Nous avons rencontré récemment Sylvain Lebel, président de Samurai Ringuette.

RRS: Bonjour monsieur Lebel. Première question: comment êtes-vous arrivé dans le monde la ringuette?

SL: Le tout a débuté en 2007 avec l’inscription de ma fille à la ringuette à Brossard et ce fut le début de notre passion familiale pour la ringuette, avec mon implication comme entraîneur et président de Ringuette Brossard de 2011-2015. Je suis encore impliqué à la Régionale Ringuette Rive Sud à titre de directeur des communications.

RRS: Cette annonce de partenariat avec une équipe de la LNR est plutôt surprenante. En effet, pourquoi ne pas vous associer avec une association provinciale ou nationale?

SL: Il n’y a rien de surprenant dans ce partenariat avec Ringuette Rive Sud et le Révolution. Je suis convaincu que la ligne nationale est le meilleur véhicule de promotion de la ringuette au pays et le Révolution est l’équipe locale, donc pour moi, c’était un choix évident. La rétroaction que les joueuses nous donnent est fantastique et cela permet une belle visibilité de nos produits sur la Rive Sud et partout au Québec et au Canada.

RRS: Vous avez mentionné : vos produits. Est-ce que Samurai Ringuette fabrique des produits autres que des bâtons?

SL: Samurai Ringuette est une division de Samurai Sports qui a une expérience de plus de 25 ans au niveau manufacturier sportif. Nous fabriquons des bâtons de joueuse et de gardienne de but au niveau ringuette, des gants et plusieurs autres produits et accessoires ringuette qui sont présentement en développement pour la prochaine saison.

RRS: Qu’est-ce qui caractérisent vos bâtons?

SL: L’innovation première de Samurai Ringuette est un embout de jeu plus long et un manche avec flexibilité vraiment faite pour la ringuette qui permet un meilleur contrôle de l’anneau et une précision de lancer supérieure. Notre manche en fibre de carbone est très différent des bâtons de nos compétiteurs qui utilisent un flex et une construction de bâton de hockey. Notre construction est unique et est basée sur un procédé filamentaire de fibre de carbone pour une flexibilité constante et une durabilité d’impact supérieur.

RRS: Est-ce que le bâton est approuvé par Ringuette Canada?

SL: Ringuette Canada n’approuve pas de marque de bâton. Il y a des critères très spécifiques de construction qu’un bâton doit rencontrer afin d’être légal au niveau du droit de jeu au niveau international. Les bâtons Samurai ont été inspectés et trouvés conformes par plusieurs arbitres certifiés au niveau régional, provincial et national. Nous sommes maintenant en vente chez plusieurs partenaires et distributeurs de grande réputation au Québec et au Canada.

RRS: Pour en revenir à la Ligue nationale de Ringuette, selon vous que faudrait-il pour qu’elle devienne vraiment une ligue majeure?

SL: Il y a aujourd’hui, plusieurs points très intéressants, comme un site internet fonctionnel et une mise à jour régulière des informations médiatiques et surtout le fait que les meilleures joueuses évoluent au sein de la ligue. Toutefois, comme la majorité des sports féminins, le grand manque de financement empêche la tenue d’événements majeurs et diminue grandement la visibilité que pourrait avoir le sport; le manque d’heures de glace de qualité représente un fardeau pour les joueuses de ce niveau. C’est la réalité du monde du sport, ça prend de l’argent pour les opérations de l’équipe, les frais de voyagement et l`équipement des joueuses.

Dans la réalité d’aujourd’hui, la majorité de la charge financière de la promotion et du marketing du sport repose sur les épaules des joueuses et de plusieurs bénévoles et familles. Il est impossible de leur en demander plus financièrement

RRS: Merci monsieur Lebel.

Pour informations supplémentaires :
www.samurairingette.weebly.com