Lock out ou quoi?

Pour le révolution Rive-Sud, le début de la saison est très attendu. Pourquoi? Car depuis le 25 février 2012 que les joueuses n’ont pas jouées une partie de ringuette à un niveau compétitif. 8 mois sans jouer… Nous commencions à se demander si nous étions pas en train de subir le lock out de la LNH. Toutefois, les longs congés auront permis à plusieurs de faire le point sur leur situation individuelle et de recommencer à zéro pour la nouvelle saison. Quelques joueuses ont décidé de quitter et d’autres jeunes joueuses ont fait leur entrée. Malgré la saison désastreuse que nous avons connue l’an dernier, l’atmosphère dans la chambre est bonne et l’intensité aux pratiques est très élevée. ON voit que chaque joueuse est concentrée et veut bien performer. Il s’agit vraiment d’un changement à 180 degrés et d’un nouveau départ. La page est tournée et toutes sont prêtes à se battre jusqu’au bruit du « buzzer«  pour avoir la victoire. La chimie d’équipe est très bonne et l’engagement de chaque joueuse au succès de l’équipe est déjà meilleur à cette date-ci comparativement à la saison dernière. La meilleure preuve est que nous avons réussi à trouver une date commune pour faire un party d’équipe. Ce type de soirée permet de briser la glace pour les nouvelles et de s’intégrer. Cela permet aussi de créer des liens et d’apprendre à connaître nos coéquipières dans un tout autre environnement que celui de la ringuette. La soirée a mené à beaucoup de rire, de « inside«  et de conversation profonde face à la nouvelle saison. Il est maintenant temps de mettre notre complicité sur la glace et de se soutenir autant dans les bons que dans les moins bons moments. Le Révolution Rive-Sud veut faire les séries cette année et avoir une place respectée dans le classement. Nous connaissons très bien la douleur d’une défaite et c’est cette douleur transformée en volonté qui nous mènera vers le chemin de la victoire.